Lettre du 6 mai 2019

Salut à tous,

Alors que le gouvernement n’en finit plus de se tirer des roquettes dans le pied pour tenter de discréditer les Gilets jaunes, ces derniers acclament désormais les manifestants du « Black bloc », organisent de formidables contre-feux médiatiques et se réunissent pour dénoncer les grossières manœuvres dont ils font l’objet, au grand dam du pouvoir qui s’effrite chaque jour un peu plus.

Du point de vue de l’ordre, la manif parisienne fut à peu près maîtrisée, à grand renfort d’une large occupation policière de la ville, de très nombreuses fouilles et de percées régulières au sein du cortège pour arrêter quiconque se masquait le visage. Elle semblait aussi bien ennuyeuse, dans le pré carré syndical vaillamment protégé par le service d’ordre de la CGT.

Le cortège de tête jaune et noir, lui, se distinguait par son indiscipline et cette joyeuse détermination qu’ont ceux que plus rien ne peut plus arrêter parce qu’ils n’ont plus rien à perdre. Les slogans y étaient incarnés, interprétés avec cœur, quand les chants syndicaux avaient la fougue d’une complainte funèbre. Sous le soleil, entourant un DJ mobile en gilet jaune, l’immense cortège de tête est venu se masser contre le barrage policier, dressé à hauteur de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Alors que la foule se faisait de plus en plus compacte, c’est une pluie lacrymogène et le jet du canon à eau qui se sont abattus sur le cortège, qui n’a pas eu d’autre choix que de reculer – et, pour certains manifestants, d’aller se réfugier dans l’hôpital. La suite, on la connaît : l’attaque, la violente intrusion dans le service réanimation, l’agression du personnel hospitalier, toussa...

#LesSoulèvementsDeLaTerre #Écologie #MG #CollectifTerrestre
Le cycle organisé autour de l’écologie débute cette semaine et se tiendra en différents lieux. Officiellement, ça commence mercredi à la Zad, et des conférences-débats se tiendront tout le week-end à l’Espace des deux rives, en plus d’autres interventions, toutes recensées sur le site de la Maison de la Grève et dans le programme du cycle.

#CantineAnnulée #MG
ATTENTION : en raison de la journée organisée à la Zad dans le cadre du cycle autour de l’écologie, la cantine de la Maison de la Grève du mercredi midi est annulée.

#LundiMatin #CorrespondanceCarcérale #ThomasP
Dans les colonnes de lundimatin, cette semaine, on peut lire le témoignage de Thomas, un Gilet jaune arrêté en février dernier et soupçonné – entre autres – d’avoir incendié la Porsche du cuisinier Christian Etchebest et le véhicule d’une patrouille Sentinelle au pied de la Tour Eiffel. Depuis les murs de la prison de Fleury-Mérogis, il assume certains de ses actes pour lesquels il est enfermé, raconte comment il s’est jeté « corps et âme, sans hésitation » dans le mouvement des Gilets jaunes et revient sur son histoire, qui l’a mené jusqu’à Paris, en février dernier. On y apprend aussi qu’un blog et une page Facebook de soutien à Thomas est en ligne.

#GiletsJaunes #ManifNationale #Nantes
L’appel pour la prochaine manif nationale des Gilets jaunes donne rendez-vous à Nantes, samedi 11 mai.

#Montpellier #MaisonDuPeuple
Dans lundimatin, encore, on apprend que les Gilets jaunes de Montpellier viennent de réquisitionner un cinéma pour en faire une Maison du Peuple, tandis que les Gilets jaunes de Saint-Nazaire, eux, sont en exil, dépossédés de leur « MDP » depuis fin avril, mais actuellement hébergés dans les locaux du syndicat Solidaires.

#GiletsJaunes #ActeXXVIII #Ultimatum3 #OnVientChezToi
Un appel à un troisième ultimatum est d’ores et déjà lancé. Sur le mot d’ordre « On vient chez toi ! », il se tiendra le 25 mai à Amiens, où Emmanuel 1er a grandi et fait ses armes.