Lettre du 21 octobre

#PasDeCantine
Il n’y aura pas de cantine ce mercredi 23 octobre. La raison exacte semble être l’existence de vacances scolaires sur cette même période.

#VincenzoLibero
Vincenzo Vecchi est toujours en prison à Vezin. Ce jeudi (le 24 octobre) à 9h, le tribunal de Rennes devra décider de l’exécution du mandat d’arrêt Européen. Rappelons que pour sa participation aux émeutes de Gênes en 2001 il risque de 8 à 15 ans de prison dans l’Italie de Salvini pour le crime de « Dévastation et saccage » construit dans l’Italie… de Mussolini. Contre les loopings de l’histoire, soutien à Vincenzo ✊
Le comité de soutien
La tribune de Vuillard

#Concert
Le soir (de ce jeudi 24) à 20h30, vous pourrez venir écouter BGZ et Thomas Le Corre jouer leur K-Pop sucrée et électrique, servie par une production chatoyante signée Mariah Carey. Non en fait ce sera du Free Jazz et de la [guitare étrange et entêtante].
https://maisondelagreve.boum.org/spip.php?article126&id_evenement=67

#RebellesKurdes
Après la manifestation de samedi, les gestes de solidarité à l’égard du Kurdistan assiégé se poursuivent à Rennes, avec la projection mercredi à l’université de Villejean à 18h (visiblement le rendez-vous n’est pas plus précis pour le moment) du documentaire « Kurdistan, la guerre des filles ».
Le fil des évènements sur Rennes

#RebellesSyriens
Le mercredi 6 novembre Leila al-Shami, auteure de Burning country, sera à la Maison de la Grève pour présenter son livre et, plus largement, revenir sur l’insurrection syrienne depuis 2011. Car oui, il y a bien eu une insurrection, des solidarités, de l’invention collective et un combat contre l’oppression. A ceux pour qui le moment paraîtrait « mal choisi », nous aimerions rappeler que tenter d’aborder toute la complexité et les contradictions d’une situation politique a rarement fait du mal au camp révolutionnaire, et que c’est peut-être en ça qu’il se distingue encore (un peu) d’une religion.
https://maisondelagreve.boum.org/spip.php?article130&id_evenement=70

#RebellesWithoutACause
Situation complexe, contradictions… Le 12 novembre à 18h, on aimerait discuter avec vous de deux textes sortis récemment sur la ZAD, et qui posent la question du devenir d’un territoire et d’une lutte qui ont perdu leur cause première. Comment valider cette victoire, comment poursuivre malgré l’amertume et les dissensions ? Vous pouvez trouver ces textes en vrai papier d’autrefois à la Maison de la Grève, ou bien en suivant ces liens :
Prises de terre
Considérations sur la victoire