Penser contre les déterminismes

Echanges avec la philosophe Isabelle Stengers autour de la pensée de Donna haraway.

18h à la maison de la grève.

[...]Ce qui nous parle dans ce féminisme, c’est de pouvoir faire quelque chose du fait d’être femme sans que cela implique de coller à une identité ou à une essence. C’est un devenir, une promesse : on ne sait pas ce que peut une femme libérée du rapport binaire et surdéterminant d’avec les hommes.
Il n’y a donc pas pour nous d’essence féminine. Il n’y a pas non plus de déterminisme social ou culturel qui assignerait strictement leur place aux femmes sans marge de manœuvre possible. Sur un plan politique, on part du principe qu’il n’y a pas de raison de considérer différemment ce qui relève de la biologie et ce qui relève de l’éducation dans la construction de la condition féminine. Il nous semble que sortir du débat biaisé entre essentialisme et constructivisme permet de remettre du jeu dans les identités en leur donnant plus d’une dimension (sans pour autant nier l’importance de la biologie ou de l’éducation, bien au contraire).
Par exemple, si nous sommes convaincues qu’une politique des femmes laisse la part belle aux affects qui nous traversent, cela ne veut pas dire que les femmes seraient forcément, par nature ou par construction, plus sensibles. Cela est plutôt
lié au fait que cette part sensible se trouve niée dans le modèle classique (ou neutre, en fait masculin), et que c’est justement tout l’intérêt de la mise en travail de la différence que de permettre de la réintroduire.

Pour aborder cette question du déterminisme (qu’il soit « culturel » ou « naturel »), nous accueillerons la philosophe Isabelle Stengers qui interviendra à propos de la pensée de Donna Haraway, vendredi 13 septembre.
[...]
extrait de l’invitation au cycle

Quelques références

- Donna Haraway, Manifeste cyborg
- Habiter le trouble avec Donna Haraway, Textes réunis et présentés par Florence Caeymaex, Vinciane Despret et Julien Pieron, éditions dehors
- Les faiseuses d’histoires, Que font les femmes à la pensée ? Vinciane Despret, Isabelle Stengers, édition la decouverte

Ven. 13 septembre 2019